Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 21:58

26 MA Savall figuerasVIIIe Festival Musique et Histoire

Pour un dialogue interculturel

Ombres & Lumières, d'une Europe Multiculturelle

Du 15 au 19 juillet 2013

Hespérion XXI La Capella Reial de Catalunya Le Concert des Nations

Musiciens invités d'Arménie, de Grèce, d'Israël, du Maroc, de Syrie & de Turquie

Jordi Savall

 

Le second concert du festival Musique & Histoire, pour un dialogue interculturel, était consacré au programme Esprit d'Arménie qui a fait l'année dernière l'objet d'un enregistrement chez Alia Vox.  

Jamais un projet discographique n'aura été porteur d'une émotion aussi intime et pourtant si universelle. Ce CD était un hommage à celle qui fût la muse de Jordi Savall, bien trop tôt disparue et si regrettée de tous, Montserrat Figueras.    

Au disque la voix s'était tue, laissant aux instruments, et tout particulièrement au Duduk, le soin de libérer le chagrin et de l'apaiser. Au concert, au chant des instruments s'est mêlée la voix d'un jeune chanteur arménien talentueux et ému face au public et à des musiciens aussi chevronnés.   

 

mont-ararat.jpgL'Arménie, terre de rencontre entre l'Orient et l'Occident, a connu une histoire mouvementée. Aucune tragédie ne lui a été épargnée. Face à la guerre, aux massacres et à la diaspora, face aux séismes les plus redoutables, des millions d'hommes et de femmes, n'ont eu que leur culture, leurs traditions, pour survivre.

La musique est un élément essentiel de ce patrimoine intangible qui a guidé ce peuple vers un avenir incertain mais inaliénable. Cette (ces) musique(s), porte(nt) l'empreinte de cette histoire si douloureuse. De ses voisins perses, turcs, des invasions arabes ou mongoles, elle a hérité de ces micro-intervalles des tiers et quart de ton et de ces rythmiques complexes des musiques d'Orient. Mais surtout elle porte en elle une étrange mélancolie, celle de cette âme arménienne, secrète et raffinée, en quête d'une harmonie perdue.
Issue d'une tradition orale extrêmement diverse, les textes sont eux-mêmes de purs chefs-d'œuvre d'expressivité. De l'amour à la plainte de l'exilé, la joie y frémit à fleur de larmes.

 

armenie_personnage_dame__600_.jpgLe concert de ce soir, n'aura pas failli, nous restituant la beauté de ce merveilleux programme que j'avais chroniqué, il y a quelques mois. Sous la direction attentionnée, bienveillante et charismatique de Jordi Savall, les musiciens  d'Hespérion XXI et arméniens, ainsi que le chanteur, nous transportent dans cet univers onirique à la limite de l'inconscience. Le chant des duduks et du kamantcha, ainsi que celui de la viole de Jordi Savall, soutient la voix qui en une lancinante mélopée nous soulage de tout le poids des chagrins. Malgré un trac perceptible Aram Movsisyan, le jeune chanteur arménien nous enchante par une réelle maîtrise des textes et de cet art très particulier entre le dire et le chanter. Tout ici est lié, doux, calme et expressif. On s'émerveille de la virtuosité de Gaguik Mouradyan au kamantcha. Dans Dun en glkhen (Supplique du roi avant l'exil), l'archet devient aile de papillon, larmes qui s'écoulent, plainte douloureuse, poignante. Ce musicien partage avec Jordi Savall, à plusieurs reprises durant le concert, des instants de complicité et des infimes nuances d'une évanescente fulgurance, à la limite du silence. Ils nous font perdre progressivement la perception du temps qui s'écoule. Cette complicité est partagée avec les joueurs de l'instrument roi de la culture arménienne, les duduks.
figuerasConforme à la tradition, ces joueurs, sont deux, le maître - Georgi Minasyan- et l'élève -Haïg Sarikouyoumdjian. Aussi virtuose l'un que l'autre. A tour de rôle, il crée ce bourdon continu qui génère cette atmosphère si chaude, si douce qui nous envoûte, tandis que l'autre développe une mélodie qui nous charme, nous subjugue. Le timbre de ces instruments procure une sensation enivrante, porteuse d'un amour généreux et compassionnel, véritable don de vie.
Quant aux musiciens d'Hespérion XXI, Pedro Estevan aux percussions toujours subtiles, Viva Biancaluna Biffi à la vièle à archet et Daniel Espasa à l'orgue, ils apportent une palette suave, d'une grande justesse et humilité à cette musique si sensible.

Tout au long de la soirée, nous aurons été nombreux à penser à Montserrat Figueras qui a fait découvrir à son mari, cette musique et ces instruments, qui guérissent le corps et l’âme, consolent, abolissent toute les douleurs.  
Entre « Ombres et lumières », thème retenu cette année pour cette manifestation annuelle à Fontfroide, les deux premiers concerts, nous auront permis de partager et de découvrir, cette musique pour la paix, pont entre deux rives, langage commun, qui offre aux hommes la possibilité de se retrouver et de s’accepter.

 

Fontfroide-158.JPGPar Monique Parmentier 

Distribution : Aram Movsisyan, chant ; Georgi Minasyan, duduk ; Hai Sarikouyoumdjian, duduk ; Gaguik Mouradyan, kamantcha.

Hespérion XXI : Viva Biancaluna Biffi, vielle ; Daniel Espasa, orgue ; Pedro Estevan, percussions ; Jordi Savall, direction rebec, dessus de viole et viele à archet.

Droits photographiques : Jordi Savall et Montserrat Figueras © DR : Paysage arménien : © Sandrine Andre ; Danseuse arménienne © DR ; Cloitre de l'Abbaye de Fontfroide © Monique Parmentier

Ce concert peut - être ré-écouté sur Culture Box et sera retransmis en différé sur France Musique 

Partager cet article

Repost 0
Published by Parmentier Monique - dans Chroniques Concerts

Présentation

  • : Le blog de Susanna Huygens
  • Le blog de Susanna Huygens
  • : Je ne prétends pas ici faire travail de musicologie je souhaite juste tout au plus vous faire partager ma joie à l'écoute de ces musiques dont j'aime vous entretenir, mais aussi de l'art et de l'esprit baroque. J'espère tout comme Puck à la fin du Songe d'une Nuit d'été pouvoir compter sur votre indulgence et vos remarques car "Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement (et tout sera réparé), que vous n'avez fait qu'un somme, ...
  • Contact

Recherche