Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 15:48

J'écris peu et n'écoute souvent en ce moment que du luth et du piano, Hopkinson Smith et Murray Perahia. Des soucis qu'il me faut régler, un déménagement à préparer, une remise à plat avant de rejoindre d'autres horizons. Reviendrais-je ? Probablement. Sous une autre forme, peut-être. Je ne sais.:

Je lis et prend le temps. Je tombe ainsi sur un poème de Jorge Luis Borges, qui m'a beaucoup marqué adolescente pour son Livre de sable. Il s'agit ici d'un poème que je vous livre : ABSENCE

Il me faudra soulever la vaste vie

qui est encore ton miroir :

Il me faudra la reconstruire chaque matin.

Depuis que tu es partie

combien d'endroits sont devenus vains

et dénués de sens, pareils

a des lumières dans le jour.

Soirs qui furent abris pour ton image,

musiques où toujours tu m'attendais,

paroles de ces temps là,

il me faudra les brisés avec les mains.

Dans quel creux cacherais-je mon âme

pour ne pas voir ton absence

qui comme un soleil terrible, sans couchant,

brille définitive et impitoyable ?

Ton absence m'entoure

Comme la corde autour de la gorge.

La mer où elle se noie.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Parmentier Monique - dans Poésie et Littérature

Présentation

  • : Le blog de Susanna Huygens
  • Le blog de Susanna Huygens
  • : Je ne prétends pas ici faire travail de musicologie je souhaite juste tout au plus vous faire partager ma joie à l'écoute de ces musiques dont j'aime vous entretenir, mais aussi de l'art et de l'esprit baroque. J'espère tout comme Puck à la fin du Songe d'une Nuit d'été pouvoir compter sur votre indulgence et vos remarques car "Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement (et tout sera réparé), que vous n'avez fait qu'un somme, ...
  • Contact

Recherche