Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 21:11

visuel-copie-2.jpgHirundo Maris, Chants du Sud et du Nord

Arianna Savall/Petter Udland Johansen

 

En cette rentrée discographique fort riche, c'est par un CD qui peut paraître "modeste" que j'ai choisi de revenir vers vous mais c'est un CD qui murmure aux coeurs meurtris la sérénité et la tolérance.
Ariana Savall poursuit son chemin, trouvant sa voie loin d'Alia Vox et de l'ombre tutélaire de des parents. Et c'est avec le label ECM qu'elle propose, en compagnie du ténor norvégien Petter Udland Johansen qui s'accompagne ici au violon, ce nouvel enregistrement, Hirundi Maris, Chants du Sud et du Nord. C'est un de ces CD que l'on reçoit comme un don du ciel, parce qu'il vous emporte en douceur vers des horizons aux confins de la conscience et vous libère de la mélancolie.

Tout deux ont conçu ce projet comme une invitation aux voyages entre la Méditerranée et la Mer du Nord. Hirundo Marris est en fait le nom latin de l'Hirondelle des mers. Tel cet oiseau délicat et gracieux qui fend l'air avec agilité et se joue des courants avec virtuosité nos deux chantres nous enchantent dans ce répertoire ancien issu des folklores catalan et norvégien, ainsi que de la culture sépharade. La voix cristalline d'Ariana Savall et celle si séduisante de Petter Udland Johansen nous emmènent vers des sources inconnues et apaisantes. Elles nous font partager ce sentiment étrange de n'être plus qu'un esprit aussi léger que le vol des sternes.

Ici la musique scintille comme les milliers d'étoiles des nuits polaires et réchauffe comme le soleil catalan.

On découvre dans ce CD les liens secrets qui se sont tissés entre vikings et catalans. Ces hommes et ces femmes qui empruntèrent les voies maritimes en quête de nouveaux mondes et qui partagèrent les mêmes songes et cette mélancolie si profonde qui nous poussent vers ces ailleurs, vers cet inconnu qui peut-être pourra nous rendre la vie meilleure. En ces temps particulièrement troublés, Arianna Savall, poursuivant le travail de sa mère à qui elle dédie ce disque et de son père, offre également au public un message de paix. Car toutes ces musiques, toutes ces mélodies permettent à nos différences de s'enrichir et de se retrouver dans nos origines communes, celle des sentiments, des thèmes littéraires, mais aussi des légendes et des techniques.

C'est une chanson catalane "El mariner", qui est à l'origine de ce projet. Elle conte l'histoire d'amour entre une jeune fille méditerranéenne et un chevalier des terres du Nord. Le chant des vagues sur lequel débute ce très beau duo, est à l'image de ce CD, lancinant et hypnotisant. Les voix humaines et celles de la nature, la texture instrumentale s'unissent en une profonde harmonie.

Ce disque est une rencontre, un disque qui parle au cœur de celui ou celle qui veut entendre. Il répond à un profond désir de paix et d'harmonie. Il ne prétend pas vous offrir un sentiment de toute puissance qu'offre la "grande musique", mais plutôt de simplement partager avec d'autres voyageurs égarés, des refuges, on l'on peut se reposer l'esprit.

Le livret bilingue catalan/anglais mériterait d'être traduit en français pour permettre à tous de mieux comprendre les intentions des artistes. Une excellente prise de son montre le soin apporté à la réalisation.

1 CD ECM News series 278 4395. Enregistré en janvier 2011 dans le monastère autrichien de St Gerold

Par Monique Parmentier

Partager cet article

Repost 0
Published by Parmentier Monique - dans Chroniques CD

Présentation

  • : Le blog de Susanna Huygens
  • Le blog de Susanna Huygens
  • : Je ne prétends pas ici faire travail de musicologie je souhaite juste tout au plus vous faire partager ma joie à l'écoute de ces musiques dont j'aime vous entretenir, mais aussi de l'art et de l'esprit baroque. J'espère tout comme Puck à la fin du Songe d'une Nuit d'été pouvoir compter sur votre indulgence et vos remarques car "Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement (et tout sera réparé), que vous n'avez fait qu'un somme, ...
  • Contact

Recherche