Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 21:10

visuelVoici donc le dernier livre disque d'Alia Vox auquel Montserrat Figueras aura apporté plus que sa voix, son espérance et sa générosité.
Entre Orient et Occident, la Méditerranée, la Mare Nostrum des romains (Notre mère...), cultive ses différences et s'en enrichi.

Le bassin méditerranéen a vu naître les plus flamboyantes civilisations. À sa géologie bouillonnante et tourmentée, répond chez les hommes une volonté d'en découdre et de se faire la guerre pour des motifs si futiles que l'on se demande parfois, si la soif de pouvoir et de domination des uns et des autres pourra être étanchée. Ainsi pour mieux anéantir le voisin, les sciences n'auront jamais vu leurs découvertes se tarir. Mais par ailleurs - et c'est peut-être ce qu'il y a de plus frappant -, une porte ouverte sur l'espérance naît de ces cultures qui semblent issues de la guerre. Toutes ces civilisations ont trouvé des poètes, des artistes, des philosophes, des artisans, des compositeurs pour exprimer les joies et tourments que tous ont en commun et partagé dans la fête ou le deuil, ces sentiments qui nous animent et nous font vivre.

Le programme qu'a conçu Jordi Savall avec son épouse, est un flot de lumière, un pont entre des civilisations, un miroir poli par l'ardeur et la passion de ces femmes et hommes de paix, une plume humaniste qui calligraphie les contours de la Méditerranée en compagnie de musiciens issus de ses principales cultures.
D'une histoire riche, la musique a su tirer parti et Jordi Savall en a retrouvé la substantifique moelle en un ouvrage dont la richesse visuelle et auditive égale la beauté des sentiments qu'elle nous transmet.
Le Livre CD, traduit en 10 langues retrace la splendeur de ces mondes anciens et modernes où se côtoient les diversités. Il fait appel à des textes d'auteurs renommés comme l'extrait de la Méditerranée de Fernand Braudel ou de l'Etincelle, Révoltes dans les Pays Arabes de Tahar Ben Jelloun ou à des textes tout spécialement écrits pour l'occasion. La présentation différente et soignée des deux CD, entre joyau mérovingien et motifs de poterie grecque aux figurines jaunes sur fond noir fait de la musique un bijou exceptionnel, issu des arts du feu.

Cette musique aux mille couleurs, issue de cette marmite du diable, est merveilleusement servie par des musiciens qui ont su faire fi des idées reçues et des peurs ancestrales pour mieux partager leurs différences et les unir en un récital envoûtant, aux parfums de rose et d'oranger. Leur palette allie avec subtilité des nuances infinies, où parfois s'entrechoquent des couleurs plus affirmées. C’est une invitation à un voyage hors du temps, à la découverte de ces horizons lointains aux reflets de soie, au goût d'épices variées, fortes, amères, douces ou sucrées... De la poudre d’or parsème les chemins des caravanes chamalières, tandis que l’azur du lapis-lazuli de l’horizon marin et des cœurs, se transforme au gré des vents en couleurs multiples : du vert émeraude au bleu turquoise ou dans un dégradé de gris où se fondent nos larmes. Musiciens et chanteurs nous guident dans ce dialogue des âmes. Aucune religion ne prend ainsi le dessus sur l'autre. Tout ici est écoute de l'autre, chant avec l'autre, danse avec l'autre ; chacun tentant d'étancher sa soif de connaissance au contact de l'autre, de l'étranger, pour mieux vivre ensemble.

montserrat figuerasUn double album indispensable pour découvrir que rien n'est jamais acquis et surtout pas la paix et que chaque note que porte le Mistral, la Bora, le Khamsin... est une rose qui murmure l'amour de l'autre. Comme Montserrat Figueras dans Duerme mi niña accompagnée par une guitare et une viole de gambe au rythme obsédant, ou dans la bouleversante berceuse Noumi Noumi, déjà enregistrée avec sa fille Ariana et qu'ici elle interprète avec le chanteur Israélien, Lior Elmaleh.
Le charme des instruments et tout particulièrement des flûtes, des violes, des percussions et de l'oud qui enivrent, donneront aux rêves le goût du réel. Leur magie vous donnera le sentiment poignant de voir le temps se transformer, s'arrêter, puis virevolter, tendrement pleurer, puis rire, puis sourire et puis mourir comme dans El cants dels Ancels, un chant traditionnel de Catalogne, ici interprété uniquement par des musiciens, dont Pedro Memelsdorff à la flûte au murmure caressant et Andrew Lawrence-King à la arpa doppia dont les doigts enchantés nous permettent de nous désaltérer en cette oasis de paix qu’est devenue grâce à eux la Mare Nostrum.

Par Monique Parmentier


2 CD Alia Vox 2011 (AVSA 9888 A+B)

 

Parce que je ne dispose pas d'un extrait de Mare Nostrum, je vous offre cette magnifique berçeuse chantée avec Arianna. Montserrat était une de mes deux voix de coeur... Elle seule (avec Claire Lefilliâtre par ailleurs) savait apaiser mon coeur en quête d'harmonie. Merci Montserrat

 

 

http://www.alia-vox.com/

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Parmentier Monique - dans Chroniques CD

Présentation

  • : Le blog de Susanna Huygens
  • Le blog de Susanna Huygens
  • : Je ne prétends pas ici faire travail de musicologie je souhaite juste tout au plus vous faire partager ma joie à l'écoute de ces musiques dont j'aime vous entretenir, mais aussi de l'art et de l'esprit baroque. J'espère tout comme Puck à la fin du Songe d'une Nuit d'été pouvoir compter sur votre indulgence et vos remarques car "Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement (et tout sera réparé), que vous n'avez fait qu'un somme, ...
  • Contact

Recherche