Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 20:25

3760014198175Après 14 années d'existence, le Poème Harmonique ne sortira pas de nouveautés cette année. Enfin pas tout à fait. Car Vincent Dumestre qui sait combien son public attend ce cadeau, a décidé de lui proposer quelques-unes de ses plus belles perles baroques, précédemment enregistrées dans d'autres albums.
Rien de neuf dans ce CD diront dès-lors certains. En particulier tous ceux qui préféreront ne voir qu'un Best of, là où Vincent Dumestre, nous dit nous offrir un "florilège". Et c'est bien ainsi qu'on l'entend, car pour respecter la thématique qu'il a retenu, l'Ostinato, il a sélectionné, parmi les pièces les plus belles qui puissent l'illustrer, provenant de 4 albums phares du Poème Harmonique : Il fasolo, Love is Strange, Monteverdi & Marazzoli et Luis de Briceño.
L'ostinato est un procédé musical essentiel à la musique baroque. Jean-François Lattarico, le rappelle fort bien dans le livret qui accompagne ce disque. Il utilise la répétition obstinée d'une séquence musicale jusqu'à l'hypnose. Et durant tout le XVIIe siècle, les compositeurs vont l'utiliser jusqu'à l'ivresse.
C'est une des qualités essentielles du Poème Harmonique que de nous emporter depuis sa création dans cet univers au mouvement envoûtant de la basse obstinée. Il est devenu un ensemble reconnaissable entre tous par ce son unique, au velours soyeux et chatoyant, cette mélancolie qu'il fait naître entre pleurs et rires, déroulant à l'infini tel un fractal, dans une spirale ensorcelée, nos émotions. Ce qui est le cœur même de cet ensemble, est lié à ce procédé fondamental du mouvement musical baroque. Pour le renouveler sans cesse et nous en dévoiler toutes les richesses, Vincent Dumestre s'est entouré depuis 14 ans des musiciens et chanteurs les plus sensibles et les plus rares. Leur palette des couleurs et nuances instrumentales et vocales est au-delà des qualificatifs.
Ils nous entraînent de l'Italie à l'Espagne, sur les routes que les musiciens empruntaient au XVIIe siècle. musiciens.jpgCes derniers partageaient entre eux des thèmes et des formules, des sources et des textes. Et  des plus connus comme Monteverdi, à ceux qui doivent à Vincent Dumestre d'être sorti de l'oubli comme Manelli ou Luis de Briceño, tous ont en commun cette étrange mélancolie musicale qui sait se rire d'elle même et qui est bien celle de ses routes nouvelles étranges et mystérieuses qui appellent vers de nouveaux horizons, les voyageurs fascinés par la quête de cette lumière qui en irise les contours.
Chacun ici reconnaîtra un air, une chaconne, une passacaille qui durant ces 14 ans, l'ont sensiblement atteint, au plus profond de lui – même. Si le Lamento de la Ninfa de Monteverdi, est certainement LE chef-d'œuvre absolu, son interprétation par Claire Lefilliâtre en est tout simplement bouleversante. Cette plainte si déchirante qui semble provenir du fond de l'âme, est une larme déchirante. Peut – être parce qu'elle s'adresse à chacun d'entre – nous. Cette voix unique, aux clairs-obscurs si dramatiques, dont la technique rend si vibrante les émotions, est en elle-même, la plus belle des incarnations de l'Ostinato.
Mais évidemment, le CD ne s'arrête pas là et bien au contraire. Chaque compositeur ici nous parle, nous touche, nous bouleverse, par le talent des musiciens. Les doigts déliés des guitaristes/théorbistes, dont Vincent Dumestre ou la voix d'Isabelle Druet dans les extraits du Luis de Briceño sont autant de flammes qui se et nous consument dans le Luis de Briceño. Tandis que l'ensemble des pièces instrumentales issues de Love is strange, nous enchantent par la fusion de ses timbres dont la folie nous surprend toujours autant.
slide-lepoeme2.jpgEt puis quel bonheur que de retrouver tous ces chanteurs et musiciens dont s'est entouré Vincent Dumestre et qui l'ont suivi depuis le début, ou, ont depuis suivi d'autres chemins. C'est ainsi que nous retrouvons grâce aux extraits de l'album Il fasolo une très fine musicienne que nul n'a oublié depuis sa disparition, la violiste à la sensibilité si poétique Sophie Watillon. Chacun ici trouvera forcément une des pièces musicales qui depuis 14 ans fait que le Poème Harmonique est un ensemble unique, qui est si cher au cœur de beaucoup d'entre nous. En dehors du Lamento de la Ninfa, je ne peux m'empêcher de détacher la Chaconne de Manelli : Acesso Mio Core. La musique ici semble s'enivrer d'elle-même, elle est comme un funambule sur un fil et nous porte jusqu'au vertige vers cet infini où l'esprit se perd et s'apaise.
Ce CD, est non seulement un cadeau idéal à faire à tous ceux que vous aimez et à qui vous souhaitez faire découvrir le Poème Harmonique, mais il est aussi le don de cette magie fascinante du Poème Harmonique. Vincent Dumestre est un poète qui aime à nous faire voyager avec sa troupe et nous fait découvrir ces mondes qui sont nos ailleurs, des ciels étoilés et inconnus dont la beauté,  transcende nos quotidiens.

 

Par Monique Parmentier

1 CD Alpha/Outher. Compilation de : Il Fasolo ; Love is strange ; Monteverdi & Marazzoli ; Luis de Briceno, El Fenix de Paris. Réf : Alpha 817 - Code barre 3 760014 1981175 

 

Crédits phothographiques : Le Poème Harmonique © Guy Vivien / Les musiciens par Claude Gellée dit le Lorrain © Musée du Louvre

Partager cet article

Repost 0
Published by Parmentier Monique - dans Chroniques CD

Présentation

  • : Le blog de Susanna Huygens
  • Le blog de Susanna Huygens
  • : Je ne prétends pas ici faire travail de musicologie je souhaite juste tout au plus vous faire partager ma joie à l'écoute de ces musiques dont j'aime vous entretenir, mais aussi de l'art et de l'esprit baroque. J'espère tout comme Puck à la fin du Songe d'une Nuit d'été pouvoir compter sur votre indulgence et vos remarques car "Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement (et tout sera réparé), que vous n'avez fait qu'un somme, ...
  • Contact

Recherche