Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 23:54

Visuel AmandineAprès une version stupéfiante d’imagination et de délicatesse des 4 saisons de Vivaldi avec son ensemble Gli Incogniti, cette fois Amandine Beyer aborde seule des œuvres incontourrnables et déjà tant de fois enregistrées : les sonates et partitas de Bach pour violon solo. Mais elle nous en offre ici plus qu’une version de référence, un instant d’une incandescence fulgurante et d’une générosité sans pareille.

Avec Amandine Beyer, Bach n’est pas seulement un compositeur génial mais un être humain, un ami qui nous parle. La technique est tellement maîtrisée (quelles admirables doubles cordes !) qu’elle en est transcendée et devient juste un élément du discours, de la parole d’un poète dont l’universalité est ici révélée dans toute son humanité.


Vous réécouterez à l’infini ces sonates et partitas telle que nous en fait don Amandine Beyer. Son geste à fleur de peau nous conduit vers des univers sensibles et mélancoliques. L’archet y danse, y tournoie en une virtuosité grisante, chatoyante et intense. Il rie, pleure, palpite et chante. Il semble caresser la lumière, jouer avec les ombres qui surgissent, pour mieux les éloigner. Ce double CD est pure merveille. La prise de son souple et aérée et nous révèle avec clarté la richesse de la polyphonie. Et le livret intelligent et soigné vous révèlera combien les liens entre Bach et Pisendel, violoniste virtuose, explique sa présence au – côté des œuvres du Kantor sur cet enregistrement.

 


 


S’il y a un CD à vous procurer en cette rentrée c’est celui – ci. Il est si inoubliable qu’il vous accompagnera longtemps, très longtemps Sei Solo.

 

 

Monique Parmentier

 

J.S. Bach - Pisendel

Amandine Beyer  au Violon


2 CD ZZT Durée : 79’52’’ et 71’40’’

Partager cet article

Repost 0
Published by Parmentier Monique - dans Chroniques CD

Présentation

  • : Le blog de Susanna Huygens
  • Le blog de Susanna Huygens
  • : Je ne prétends pas ici faire travail de musicologie je souhaite juste tout au plus vous faire partager ma joie à l'écoute de ces musiques dont j'aime vous entretenir, mais aussi de l'art et de l'esprit baroque. J'espère tout comme Puck à la fin du Songe d'une Nuit d'été pouvoir compter sur votre indulgence et vos remarques car "Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement (et tout sera réparé), que vous n'avez fait qu'un somme, ...
  • Contact

Recherche