Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 11:54

Visuel-copie-2.jpgDès la mise sur la platine de ce premier CD de l’intégrale des sonates pour violon et clavecin de Bach, c’est le respect qui nous étreint. Il faut un peu de temps pour dépasser une admiration respectueuse devant une telle science de la rhétorique baroque afin de déguster la musicalité complexe et rare née de la rencontre de deux superbes interprètes et de partitions restant un Everest du duo violon, clavier.

Bach a toujours été un chercheur qui poussa chaque forme dans ses retranchements amorçant parfois la musique du futur. Il fut salué par bon nombre, et pas des moindres, comme le Père de la Musique.

Ces sonates ont la particularité de créer une relation entre les instruments qui était d’une rare modernité et encore aujourd’hui n’a pas beaucoup d’équivalent. Les deux instrumentistes sont en effets liés et totalement libres. Au point que souvent ce n’est pas deux voix qui s’entremêlent mais trois. Très souvent la référence aux sonates en trio pour l’orgue s’impose.

L’idée même du soliste accompagné par une basse continue est abolie tant la complexité de composition défie l’entendement. La virtuosité de chaque instrument est poussée à son comble ce qui n’étonnera personne sachant que le Cantor jouait admirablement des deux instruments. Dialogues amoureux, oppositions farouches, travestissement à trois, violon accompagnant le clavecin, clavecin super soliste, violon planant, humour charmeur ou sérieux grave ; tant de richesse et d’art dans la composition, avec seulement deux instruments, permet une variété d’écoute enthousiasmante.

 

Il n’est pas un aspect de cette musique si riche que nos deux artistes ne mettent en valeur tour à tour, semblant la comprendre totalement. Chiara Bianchini est aujourd’hui une toute jeune retraitée de la Schola Cantorum Basilensis, après y avoir excellé comme professeur passeur de flambeau (Amandine Beyer et Hélène Schmitt, si différentes et chacune magnifique, sont certainement les plus belles fleurs de ses élèves). Elle donne des Master Class dans le monde entier et sa carrière de soliste a été brillante tant en soliste chambriste ou chef de l’Ensemble 415. La sortie de son dernier enregistrement était donc attendu et ses futurs concerts, actuellement plus que rares sont guettés.

Le claveciniste, organiste et chef d’ensembles baroques, Jörg-Andreas Bötticher enseigne à la Schola Cantorum Basilensis et ses collaborations avec Chiara Bianchini reposent sur une connivence artistique établie de longue date.

 

Ces deux artistes nous offrent une interprétation ou la virtuosité est musique pure, les dialogues savoureux. La perception d’une totale liberté de chacun repose sur une confiance aveugle dans la musicalité de l’autre. L’énergie est pondérée et souvent nous écoutons une histoire avec plusieurs personnages pouvant aller jusqu’à s’opposer. Cet exemple d’indépendance dans la confiance est dans l’exercice de la sonate à deux, est un exemple rare et ces deux musiciens ont su en rendre la quintessence.

Les sonorités des instruments sont riches chacun étant capable de colorer à volonté son jeu. La splendeur solaire du clavecin peut aussi aller vers une douceur de velours ; le violon de Chiara Bianchini sait tout embraser, du plus brillant au plus mélancolique, dans des sonorités mourantes.

 

Un mot de l’instrument utilisé par Jörg-Andreas Bötticher. Il s’agit d’un un prêt de la Schola Cantorum Basilensis reproduction d’un 16 pieds du XVIII° tel que Bach les a aimé et promu. C’est tout simplement l’un des plus beaux clavecin enregistré connu tant la prise de son le met en valeur. Le violon de Chiara Bianchini est parfaitement équilibré et la prise de son est d’un naturel absolument merveilleux.

 

Un très bel enregistrement qui fera certainement référence.

 

Par H. S.

 

Johan Sebastian Bach (1685-1750) : Sonates pour Clavecin obligé et violon BWV 1014-1019.
Jörg-Andreas Bötticher, clavecin ; Chiara Bianchini, violon.

2 CD Zig-Zag Térritoires ZZT302

Enregistrement réalisé du 4 au 10 Juillet 2011 à l’Heure Bleue- La chaux de Fonds-Suisse

Code barre : 3760009293021

Partager cet article

Repost 0
Published by Parmentier Monique - dans Chroniques CD

Présentation

  • : Le blog de Susanna Huygens
  • Le blog de Susanna Huygens
  • : Je ne prétends pas ici faire travail de musicologie je souhaite juste tout au plus vous faire partager ma joie à l'écoute de ces musiques dont j'aime vous entretenir, mais aussi de l'art et de l'esprit baroque. J'espère tout comme Puck à la fin du Songe d'une Nuit d'été pouvoir compter sur votre indulgence et vos remarques car "Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement (et tout sera réparé), que vous n'avez fait qu'un somme, ...
  • Contact

Recherche