Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 19:39

visuel-copie-6.jpgAdriaen Willaert (c.1490-1562) : Vespro della beata Vergine.

 

La Sérénissime république de Venise a su inviter des grands compositeurs à Saint Marc qui, chapelle du Doge, devait être un modèle indétrônable de splendeur sonore. La postérité a retenu Monteverdi comme parangon de ce génie musical Vénitien, mais il s’était appuyé sur une tradition qui comportait d’autres grand noms. Ainsi Adriaen Willaert venu de Bruges a travaillé à Paris, Ferrare, Este, Milan avant d’arriver à Venise où il a œuvré jusqu’à sa mort. La Capella Flamenca sous l’impulsion de Dirk Snellings a fait un savant travail de reconstitution d‘un service de vêpres de la Vierge qui aurait pu être donné autour des années 1540 à Saint Marc. Le style antique est valorisé par le chant a capella, sans instrumentarium comme cela était l’usage. Seules des voix d’hommes ont été retenues dans cet enregistrement évitant toute féminine rondeur de voix et toute sensualité latine. L’introduction par du chant grégorien est systématique et entre les motets une œuvre à l’orgue semble avoir été de rigueur. Les choix de Joris Verdin, sur l’orgue de la basilique di San Petronio de Bologna, et son interprétation sont excellents. Les œuvres données dans cet enregistrement sont choisies parmi les contemporains de Willaert ; elles sont de belle facture et donnent une certaine unité de ton qui tient lieu de fil rouge. La variété des motets, dont les célèbres premiers doubles chœurs écrits pour Saint Marc, permet de se rendre compte de la virtuosité de Willaert qui a une science de l’écriture hors du commun. De style antique très savant, la complexité des compositions requiert une grande rigueur de la part des chanteurs. On peut compter sur la Capella Flamenca pour offrir une interprétation stylée et impeccable. Les voix sont droites et ductiles faisant honneur par leur précision à la complexité des motets.

 

Le voyage dans le temps fonctionne et la splendeur antique de Saint Marc semble restituée par ces interprètes au sérieux irréprochable. Les textes du livret permettent de comprendre cette période charnière de l’histoire de la musique. Les Vêpres de Monteverdi au siècle suivant seront infiniment baroques chatoyantes et virtuoses, quand celles-ci sont savantes et austères.

La Capella Flamenca propose ici un CD historiquement informé permettant la (re)découverte d’un compositeur majeur.

La prise de son permet une écoute attentive des voix comme de l’orgue.

 

Par H. S.

 

Capilla Flamenca ; Joris Verdin : Organ ; Direction : Dirk Snellings. Un CD Riccercar : Ric325. Enregistrement : Février 2012, chant et mars 2012, orgue ; Durée : 79’30’’.Code barre : 5400439003255

Partager cet article

Repost 0
Published by Parmentier Monique - dans Chroniques CD

Présentation

  • : Le blog de Susanna Huygens
  • Le blog de Susanna Huygens
  • : Je ne prétends pas ici faire travail de musicologie je souhaite juste tout au plus vous faire partager ma joie à l'écoute de ces musiques dont j'aime vous entretenir, mais aussi de l'art et de l'esprit baroque. J'espère tout comme Puck à la fin du Songe d'une Nuit d'été pouvoir compter sur votre indulgence et vos remarques car "Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement (et tout sera réparé), que vous n'avez fait qu'un somme, ...
  • Contact

Recherche