Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 20:39

visuel-copie-2.jpgCe double Album, n'est pas tout à fait comme un autre, et chaque lecteur lorsqu'il l'écoutera le comprendra. Il ne peut être l'objet d'une chronique/critique comme une autre. C'est de toute manière une pure merveille, que je ne peux que vous recommander. Comment pourrait-on critiquer ce qui est avant tout un hommage à celle qui restera à jamais dans nos cœurs, comme la "voix de l'émotion", titre de cet album qui convient si bien aux sentiments, que l'on éprouve en l'écoutant. Ce double CD, nous permettra d'entendre pour toujours celle dont la voix aimante, amicale et lumineuse était à l'image de sa personnalité. Montserrat Figueras, s'en est allée à l'automne dernier, le 23 novembre 2011 et depuis ses proches comme le public la pleurent.

 

Jordi Savall, son époux et Alia Vox le label qu'ils avaient cofondé, nous offre ce très beau coffret regroupant des pièces enregistrées entre 1978 et 2009. Ce kaléidoscope est une offrande musicale unique. Dédié à une grande artiste qui tout au long de sa carrière nous a apporté la beauté et l'apaisement. Jordi Savall démontre dans ses choix des pièces proposées ici tout à la fois son amour et son admiration pour celle qui fut "son amie, sa compagne, amante, mère, muse, maître et conseillère", mais aussi un humanisme profond, serein et d'une grande élégance, permettant de transcender le chagrin.

 

el-cant-de-la-sibilla-catalunya-montserrat-figueras-jordi-s.jpgninana.jpgDes mélodies séfarades, aux prophéties obsédantes de la Sybille, des recueils de chansons polyphoniques de la renaissance ibérique, aux mélodies de la vihuela espagnole, à celles de Monteverdi en passant par la déchirante berceuse de Merula, à un répertoire, plus tardif, tout ici a été conçu pour nous permettre de découvrir toute la richesse de la carrière de Montserrat Figueras.

Plus de 30 années d'une vie si opulente, qu'elle s'en est écoulée trop vite. Lorsque l'on écoute sa voix, pourtant, le temps ne semble avoir aucune prise sur elle, tant elle est à l'image de son sourire si lumineux et de ses gestes à la grâce ineffable. Devenu artiste de l'Unesco en 2008, elle a défendu de toute son âme une certaine idée du partage et de la culture. De la musique du Moyen-Age à celle de l'époque contemporaine, de celles de cour  à celles des voyageurs, elle a parcouru et défendu des répertoires s'ouvrant à la diversité, avec une exigence musicologique et un travail d'études dont le résultat fait oublier par sa plénitude que rien n'était acquis, que tout était à découvrir. 

 

26_MA_Savall_figueras.jpgCette voix dont Renaud Machart, écrit dans le livret qu'elle "fendait d'un trait lisse" l'air, m'a toujours bouleversé. Pourquoi ? Peut-on expliquer l'indicible ? D'ailleurs ce n'est pas seulement la voix, et son art du chant si subtil et qui donne à l'éphémère toute sa fulgurance, c'est la personne, qui chante et qui nous livre son âme. Ce sont aussi les musiciens qui l'accompagnent et dont les cordes pleurent tandis que le cœur des percussions bat. Un sentiment d'éclat clair et limpide et d'équilibre poétique et vulnérable, d'instants qui s'arrêtent sur une note, sur un mot, sur une phrase. Le texte merveilleusement dit et chanté quelque soit la langue, nous raconte une histoire, nous fait ressentir la joie, la souffrance, la douleur, la mélancolie et l'harmonie. En écoutant Montserrat Figueras on oublie que trop souvent la vie nous déchire et nous brise. Avec elle on reprend espoir et confiance. Elle est là et nous tend la main. On l'entend nous murmurer, cette phrase d'elle que cite le livret : "Il ne suffit pas d'écouter la musique avec nos oreilles, nous devons l'écouter avec notre âme". Alors, le critique se tait, et écoute. Il n'est besoin d'aucune science pour aimer la musique et y être sensible. Il suffit de s'y abandonner, pour se retrouver. C'est cela que Montserrat Figueras, Jordi Savall et tous les musiciens qui les ont accompagnés nous ont enseignés. Qu'importe que la musique soit savante, cela est affaire de musiciens, c'est ce qu'elle nous apporte qui compte.

 

figueras.jpgJ'ai parfois rêvé d'aller à Fontfroide écouter Montserrat Figuerras et Jordi Savall. De nombreuses photos qui illustrent le livret, nous compte la belle aventure vécu par un couple auquel la musique que l'on dit ancienne doit beaucoup. A Fontfroide, ils ont, en un lieu à la magie très particulière à leur disposition, hors du temps, y accomplisant un travail de rencontres et de partage unique. J'ai eu la chance de les croiser sur certains concerts, mais trop tard déjà. N'hésitez surtout pas à vous rendre dans les Corbières, Jordi Savall y poursuivant cette œuvre commune. Mais en les écoutant, lui et sa muse, grâce à ce coffret (et à d'autres), en écoutant cette voix, vous les rejoindrez déjà, comme dans un rêve. Rare sont les voix capables de produire une telle émotion, touchant à notre être le plus profond.

J'aimerai vous décrire chacune des pièces qui figurent dans ce coffret, je ferais alors travail de critique, mais à quoi bon, toutes sont uniques et merveilleuses. Toutes sont d'une beauté inexprimable. Si le sublime existe vous le trouverez ici. 

Chère Montserrat, merci. Vous me manquerez. Vous nous manquerez. Les muses vous pleureront longtemps... sur Terre. Mais peut-être en fait les avez-vous rejointes dans cet autre monde où règne cette paix que vous avez défendu avec tant de passion et de générosité. A tous mes lecteurs, faites ce voyage en compagnie de la voix de l'émotion. Elle vous consolera comme aucune autre.

 

2 CD Alia Vox - Durée : CD 1 : 74'58'' - CD2 : 79'02''

 

Copyright photos : DR 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Parmentier Monique - dans Chroniques CD

Présentation

  • : Le blog de Susanna Huygens
  • Le blog de Susanna Huygens
  • : Je ne prétends pas ici faire travail de musicologie je souhaite juste tout au plus vous faire partager ma joie à l'écoute de ces musiques dont j'aime vous entretenir, mais aussi de l'art et de l'esprit baroque. J'espère tout comme Puck à la fin du Songe d'une Nuit d'été pouvoir compter sur votre indulgence et vos remarques car "Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement (et tout sera réparé), que vous n'avez fait qu'un somme, ...
  • Contact

Recherche